Travaux d’humidité

L'humidité dans l'habitat

Mesurer le taux d'humiditéL'humidité dans une maison est normale et essentielle lorsqu'elle reste comprise entre 45 et 65 %.
Au-delà de cette fourchette, le logement est considéré comme humide et il convient de le traiter puisque cela représente des risques non seulement pour l'habitation mais également pour ses occupants car elle provoque des problèmes respiratoires et accentue le ressenti des rhumatismes.

L'humidité se repère à plusieurs facteurs. Tout d'abord, la condensation. Lorsque le papier peint commence à se décoller et que des gouttelettes d'eau apparaissent à l'intérieur des vitres, la présence d'humidité est indéniable.

Les champignons, comme par exemple la mérule, sont également un signe d'humidité. Enfin, les moisissures et une odeur de moisi persistante doivent aussi être des signaux d'alerte.

D'abord identifier la cause

Avant d'entamer un traitement de l'humidité, il est important d'identifier les causes réelles du problème et ainsi de trouver le meilleur traitement.

Les remontées capillaires

Traitement des remontées capillairesEn Basse-Normandie, les sols sont naturellement très humides. Le phénomène de remontées capillaires est donc très fréquent notamment dans les habitations mal conçues et dans celles dont les fondations ont été construites avec des matériaux poreux. De manière insidieuse, l'humidité va petit à petit remonter le long des murs ce qui va inexorablement conduire à un décollement du papier peint, un pourrissement des murs qui va se couvrir de taches blanches et l'apparition de moisissures.

Si votre maison est victime de remontées capillaires, il faudra en rechercher les causes. La plupart du temps, il s'agit d'une évacuation des eaux de pluie qui est défaillante. Le problème peut également venir des drains situés au niveau des fondations qui peuvent être usés.

Infiltrations toiture et façade

Humidité façadeLes infiltrations de toitures causent de nombreux problèmes notamment au niveau des structures de l'habitation et de son isolation. Le plus souvent, il s'agit simplement d'une tuile usée ou cassée ou qui a été arrachée lors des intempéries. Les infiltrations de toitures se remarquent par l'apparition de boursouflures dans la tapisserie ou de taches sur les murs.

Les façades des habitations sont recouvertes d'un enduit spécial qui disparaît peu à peu à cause de la pluie et du vent. Sans cette protection, les façades deviennent poreuses et sont donc sujettes aux infiltrations d’eau. Les infiltrations de façades se repèrent à la mousse qui apparaît à l'extérieur de l'habitation et à la coloration des murs à l'intérieur de l'habitation.

Demandez un devis gratuit pour le traitement de l'humidité

Diagnostic gratuit